Finalement, fait assez doux pour un mois de novembre... En même temps, ça m'habitue, ça devrait à peu près être le temps que j'aurai début août sur la baie de Somme…

Et comme si ça ne suffisait pas, pour me plomber le moral, on est en juin (si, si !). Et qui dit juin, dit… kermesse et spectacles de fin d'année.

“Kermesse” est un terme joliet (qui vient, comme chacun sait, du néerlandais «kerkmisse») désignant un joyeux bordel où tu fais la queue pendant des heures en résistant aux resquilleurs en culotte courte pour que ton  mioche participe à la pêche aux canards et gagne un gadget en plastique, qu'il perdra dans les dix minutes qui suivent. Le tout sous la flotte (puisque l'événément est prévu pour ce samedi). Ça devrait être encore plus d'enfer que d'habitude…

En sus, cette année, avec deux naines en plein épanouissement artistique, je vais avoir droit à :
Claire déguisée en ouistiti jouant du tambourin avec entrain, et Anouk en pingouin, ainsi que dans un remake de Cabaret (pour lequel il a fallu acheter une jupette de tennis chez Decathlon. Cherchez pas, c'est une chorégraphie d'avant-garde). Plus une prestation indéterminée en gymnastique, vraisemblablement une succession de roulades et de roues sur une chanson d'Amel Bent ! Je vous jure, parent d'élèves, c'est un sacerdoce…

Toutes ces palpitantes distractions vont nous occuper tous les week-ends de juin ! Et dire que des expositions épatantes m'attendent à l'abbaye de Maubuisson (95), au domaine de Chamarande (91) et à l'espace Vuitton (75). Bref, loin d'Epinay-sur-Seine.

A_Cplage