28 avril 2010

JE ME SUIS MISE AU VERT, EN SOMME

Je me suis trompée de jour... En réservant, je veux dire. J'ai réservé à partir du 26 et suis arrivée le 24. Après deux heures de trajet, nantie de deux pépettes impatientes de parvenir à destination, et de bouffe qui doit retrouver ra-pi-de-ment le chemin du  frigo, j'apprends que ma résa ne prend effet que le lundi 26 et que la résidence est pleine à craquer !

Grand moment de solitude... J'ai toujours eu un problème avec les dates. Limite si je me rappelle l'anniversaire des pépettes.

Heureusement la fille à la réception me dégotte un plan de secours à une demi-heure de là. Ca va me coûter la peau des fesses, mais au moins, je ne dois pas retourner à Epinay avec ma cargaison de bouffe.

Alors, nous avons passé deux jours idylliques dans une petite maison, dans le secteur du Marquenterre. Entourées de chevaux magnifiques, des Hensons.

P1020220

Nous avons fait une grande balade à vélo. Vu plein d'oiseaux, dont des cigognes, majestueuses, et des cygnes, majestueux tout pareil. Et d'autres, dont j'ignore le nom, mais majestueux aussi (ici c'est la ouate, je n'ai que quelques mots à mon vocabulaire). Les filles ont pêché des grenouilles. Enfin, UNE grenouille.

P1020267

Puis nous avons redéménagé, à la force de mes petits bras musclés. Depuis le lundi 26, 15h00, nous sommes dans un joli chalet tout confort, avec vue imprenable sur un golf. C'est dingue la place que ça prend, un golf, et tout ça pour quelques gros friqués tout mous. En deux jours, c'est tout juste si j'ai vu dix mecs parcourir le gigantesque terrain. Je me suis toujours demandé quel sport pouvait être plus débile que le foot... je crois que je viens de découvrir un sérieux challenger. A deux extrémités du spectre de la connerie, mais, c'est bien connu, les extrêmes se rejoignent.

C'est magnifique, la baie de Somme. Des nuances de vert à l'infini. Infiniment reposant. En fait, en venant ici, je me suis mise au vert.

On a vu la mer aussi. Sous le soleil en avril. Le truc exceptionnel de chez exceptionnel. On a le cul bordé de nouilles, comme on dit par chez moi. En revanche, les phoques nous ont posé un lapin. Ils devaient être là, à attendre patiemment le touriste, à marée basse, à la pointe du Hourdel. On a fait quarante bornes pour voir un banc de sable et des mouettes qui se foutaient de nos gueules. Bonjour l'arnaque touristique. Fuck the phoques ! Ca aurait pourtant eu de la gueule une photo de phoque sur ce blog. Heureusement, me reste mes filles, pas du genre à me faire faux bond, comme ces crétins de mammifères marins.

P1020284

P1020311

P1020316

Posté par Karmara à 10:42 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur JE ME SUIS MISE AU VERT, EN SOMME

    On critique pas les mammifères marins, non mais oh!
    Je suis ravie de te savoir si bien! Quant aux filles, y'a qu'à voir leur bouille pour sentir qu'elles sont heu-reuses!
    Et savoir que tu as le net va me permettre de t'envoyer un tit mail
    Bises et enjoy!!

    Posté par Floh, 28 avril 2010 à 13:56 | | Répondre
  • Ca creuse l'air de la mer...

    Posté par heure-bleue, 28 avril 2010 à 16:32 | | Répondre
  • @Floh : je ne critique pas... Je suis juste déçue! Une collègue m'avait affirmé qu'on ne pouvait pas les rater ces f... phoques !

    @Heure-Bleue : et elles sont bonnes, les gaufres made in Picardie, je peux te le dire... Misère !

    Posté par karmara, 28 avril 2010 à 19:57 | | Répondre
  • Karmara chérie

    si tu dis encore du mal des footeux golfeurs on va plus être copines Cibou Jr l'est un grand footeux made in OM devant l'Eternel et .... un grand fan de golf, et quand il rentre, je t'assure qu'il est sur les rotules... En plus, Cibou Jr, l'est ni gros, ni mou, il mesure près d'1,80 m, il pèse 67 kg, et c'est que du muscle, il est brun, il a de beaux zyeux bleus

    Je fais bien l'article hein

    Posté par ciboulette100, 28 avril 2010 à 23:26 | | Répondre
  • et moi j'ai pas mal joué au golf (du temps où je pouvais y jouer gratos) et j'aimais vraiment ça. Mais avant de bosser dans ce canard et de jouer, je pensais comme toi. Alors je ne t'en veux pas (mais c'est vrai qu'il y a des golfeurs qui sont pas apétissants, voire puant, enfin tout dépend des golfs qu'on fréquente)(et c'est vrai que les golfs c'est pas écolos, et qu'un 9 trous qu'on fait deux fois consomme moins d'eau, d'engrais et de mètres carré qu'un 18 trous).

    Quoi qu'il en soit tu as choisi THE semaine pour aller dans la baie de Somme, un endroit que j'adore et tes pépettes sont toujours aussi craquantes (mais y a aucune raison que ça change…)

    Posté par Akynou, 29 avril 2010 à 01:22 | | Répondre
  • Chantilly aux gaufres ou gaufres à la chantilly ?

    Posté par Croissant15, 29 avril 2010 à 04:46 | | Répondre
  • Tout le reste n'a aucune importance, je ne retiens que la chantilly Majestueuse, j'en veux! et beaucoup.

    Posté par mab, 29 avril 2010 à 06:59 | | Répondre
  • Oui moi aussi, rien a fiche des phoques mais la chantilly Ahhh la chantilly.

    J'ai tellement ri, j'ai tout lu à mon fils

    Posté par Valérie de Hte S, 29 avril 2010 à 07:37 | | Répondre
  • @Cibou : en ce moment, comme j'écris pas des masses, j'aime bien faire un peu de provo gratuite pour attirer le lectorat mouvant...

    @Akynou : au moment où j'écris, j'ai le fameux golf sous les yeux. Toute la journée, il y a des tracteurs qui passent, remplis de fumier pour certains, pour l'entretenir. Et je n'aperçois qu'un pékin sur tout ce terrain... Ca me paraît qd même quelque peu disproportionné.

    @Croissant15 : et encore, là on ne voit que la Chantilly qui n'est pas tombée sous la table !

    @Mab : retiens aussi la pâte ! Délicieuse la pâte...

    @Valérie : oui, mais des gaufres, tu en trouves partout. Tandis que les phoques...

    Posté par karmara, 29 avril 2010 à 10:55 | | Répondre
  • Fâchée avec les chiffres?

    Peut-être, mais tu leur additionnes une foule de souvenirs qui font une bien belle ...Somme.

    Posté par Beloubelette, 07 mai 2010 à 23:54 | | Répondre
  • Pour les phoques, ce n'est pas à marée basse qu'il faut les voir (là il sont très loin en mer) mais 2h avant la marée haute jusqu'à 2h après et avec au minimum des jumelles. Il faut aussi voir le coefficient de marée qui joue : si il est faible là aussi ils seront loin. Ils remontent avec la marée, se repose sur des bancs de sable, sont dans l'eau à marée haute si il n'y a plus de sable et a nouveau sur un banc de sable à marée descendante avant de le quitter pour la mer.

    Posté par Ptit_loupo, 21 octobre 2010 à 18:30 | | Répondre
Nouveau commentaire