05 septembre 2008

TOUTE PREMIERE FOIS, TOUTOUTE PREMIERE FOIS

Un gamin hurle. Il veut sa maman, ce nain. Claire le contemple, ahurie. Je vais te le bâillonner, c'te sale mouflet ! (La vie est une jungle, mes amis, et Jane est sans pitié quand il s'agit du bien-être de ses deux petites Cheetah.)

Ma fille s'accroche à moi comme un chimpanzé à son arbre. Elle m'enserre le petit doigt jusqu'à l'os.

L'instit' est jeune. Elle a l'air douce. Mais Claire n'a pas l'intention de se laisser apprivoiser pour l'instant. Elle se planque derrière son baobab mes jambes. Je lui explique que c'est Laura, sa maîtresse. Qu'elle est très gentille. Je lui rappelle qu'elle était très contente d'aller à l'école, comme Anouk. D'entrer à la "paternelle". "Maternelle, maman ! Quand j'étais bébé, 'disais paternelle. Maintenant, je dis maternelle !”

Et ce sale morveux qui continue de hurler à la mort. Filez-lui un Lexomyl ! Non deux ! Non la boîte entière ! Avec l'emballage, l'ordonnance et un grand verre d'eau.

Claire me paraît minuscule par rapport aux autres enfants. Je sais que c'est un petit format, mais à ce point-là, je ne pensais pas. Elle est de la toute fin de l'année, certes, mais certains élèves la dépassent d'une tête !

Tarzan, pardon Christophe, a accompagné Anouk en primaire (elle a fait sa rentrée avant-hier. L'instit' titulaire est en congé mat'. Au bout de deux jours, mon aînée en est déjà à sa deuxième remplaçante ! Don't panic, Jane ! Un souci après l'autre). Il nous rejoint.

Il essaye de faire lâcher prise à Claire qui tient toujours fermement mon auriculaire. C'est pas gagné. “Tiens regarde, il y a des poupées là-bas !” L'argument qui tue... C'est fort un papa. Elle me lâche enfin pour s'emparer d'un “bébé” et de son pot.

Les autres enfants ne la calculent même pas. Je fais un truc que je suis pas censée faire, en tant que mère-soucieuse-de-l'autonomie-de-son-enfant (Françoise Dolto, je t'emmerde !), je demande à une fillette à l'air réservé si elle veut bien être la copine de Claire. Elle secoue la tête. "Non, veux pas !” "Ben pourquoi ?” "J'ai déjà une copine !” Il reste un cachet pour cette petite ? De la strychnine ? Ça fera l'affaire...

Christophe doit partir. Me voilà donc seule confrontée au moment de la... (j'arrive pas à le dire), de la... séparation. Claire n'est pas prête, je vous dis ! (C'est toi qu'es pas prête, mère abusive !). Encore cinq minutes, please !

La directrice entre dans la classe. Elle a la tête d'une employée de la Sécu qui vous annonce, d'un ton sec, qu'elle ferme son guichet. Oups ! Ça donne pas envie de l'inviter à un pique-nique, celle-là. "Les mamans, vous dites tranquillement au revoir à vos enfants et vous quittez la classe...” Tranquillement... c'est ça, parle à mon coude.

Je fais un bisou à Claire, qui se veut un condensé d'amour maternel, d'encouragement et de fierté. Elle se dandine vers le coin cuisine comme si je n'étais pas là.

L'institutrice m'adresse un sourire rassurant. La directrice fait le pied de grue à la porte de la classe. Toi, t'es pas ma copine, d'abord !

Je sors enfin de l'école. La direlote verrouille la porte derrière moi. Sur la portre vitrée, j'avise des affichette avec la composition des classes et les dates de naissance des élèves. Claire est effectivement la plus jeune. D'autant que sa classe comprend des enfants de petite et de moyenne section. Certains ont deux ans de plus qu'elle... Ils vont me la casser ! OUVREZ-MOI TOUT DE SUITE !

(PS du 2e jour : hormis un petit incident de vessie, tout s'est passé à merveille. Claire a fait de la pâte à modeler, de la peinture (“Du vert, du bleu, et du jaune aussi !” “Pas du rouge ?” “Si, du rouge aussi !” “Waouh, elle est trop forte, ta maîtresse !”) et elle a déjà une copine, Naïma, une “vieille” de moyenne section. Quant à Anouk, net progrès, elle n'a pas eu de troisième remplaçante aujourd'hui.)


Posté par Karmara à 22:18 - Commentaires [14] - Permalien [#]


Commentaires sur TOUTE PREMIERE FOIS, TOUTOUTE PREMIERE FOIS

  • Tu me fais un bien!! J'affronte la rentrée de Sophie à la crèche depuis quelques jours.. et je le vis mal.. sans même plus qu'elle qui, outre les larmes qu'elle n'offre qu'à moi, elle est heureuse dans son nouvel espace de jeu...

    Posté par lanfeust55, 06 septembre 2008 à 00:10 | | Répondre
  • Kerouac dans une nouvelle école et Sinclair deux jours en toute petite section maternelle... faut qu'on arrête de flipper, les filles, parce qu'au vu de mes trolls, ils sont RA-VIS de passer leurs journées sans nous...

    Posté par Croissant15, 06 septembre 2008 à 04:38 | | Répondre
  • Mais tu l'as fichue dans un asile ! Elle est entourée de vieux !
    C'est pas là qu'elle ve se désintoxiquer des couches...

    Posté par le-gout-des-autr, 06 septembre 2008 à 08:38 | | Répondre
  • Mais faut pas que tu pousses non plus, elle est à LA MATERNELLE, pas en Afghanistan (z'ont pas besoin de ça non plus, z'ont assez de problèmes)

    Posté par le-gout-des-autr, 06 septembre 2008 à 08:39 | | Répondre
  • Pour Loulou, ça a failli très mal se passer. Je vais faire une note là dessus si j'ai le temps.
    Bises à vous 4.

    Posté par phase3, 06 septembre 2008 à 09:58 | | Répondre
  • Je te jure que ça va continuer encore longtemps l'angoisse de la rentrée...Lise rentre en 5ème, je jette un oeil sur la composition des classes, merde, elle n'est plus avec ses copines de 6ème et ma Lisette pour se faire des copines ça prend un CER-TAIN temps....j'enrage, je me dis que vriament les profs ne sont pas cools, qu'ils zauraient quand pu faire un effort...en plus y'a que des garçons dans sa classe....je m'abime dans mes pensées (je suis trop forte à ce jeu là) je suis prête à prendre mon téléphone pour demander-EXIGER que Lise soit dans l'autre classe de 5ème avec ses copines....puis la journée passe, je me calme, je fais du YOGA....le soir, Lise rentre, un sourire jusqu'aux oreilles...Elle est trop contente, heureuse...sa Prof Principale c'est madame Moreau (la sainte Mme Moreau) alors que dans l'autre 5 ème c'est Madame Leleu ( l'hystérique Madame Leleu, le terreur des collégiens) Bref, elle est ravie et finalement pas mécontente d'être un peu séparée des ses anciennes copines qui voulaient toujours faire "leur chef"....Etre mère c'est faire les noeuds aux lacets et au cerveau !
    Bon week-end Môôman et bises aux filles

    Posté par Bérangère, 06 septembre 2008 à 10:22 | | Répondre
  • Outre que ton billet m'a fait une fois de plus mourir de rire, il me rappelle un souvenir. Rentrée en dernière année de maternelle de Charlotte : elle est chez les moyens-grands et ça me contrarie. Et si, elle régressait ? Avec le recul, je mesure à quel point ma réaction était idiote.

    Posté par Ppn, 06 septembre 2008 à 15:00 | | Répondre
  • HO LA LA !!!

    ça me rappelle l'entrée en seconde de Cibou Jr qu'a pété un câble devant l'usine et qui s'accrochait à mes jupes (si, si....) en braillant qu'il voulait être avec ses potes du collège privé transfuges de Ste Chose et c'est pour ça, qu'il a fait ES au lieu de L (l'a laissé tombé l'italien pour l'éco...) ça tient à peut de choses l'orientation d'un môme

    bisous à tes petites !

    Posté par ciboulette100, 06 septembre 2008 à 20:49 | | Répondre
  • Et bien c'est exactement ce que j'ai vécu... mais dans la classe de ma collègue !!!
    Sauf que nous, on accueille aussi des 2 ans... tu imagines !!! et j'ai oublié mes boules quiès !!!

    Chez nous c'est rentrée échelonnée... du coup les maitresses des moyens/grands aident ainsi que leurs atsem la maitresse des petits à accueillir des tout petits bouts...

    Ya ceux qui pleurent, ceux qui nous ignorent, ceux qui ne veulent pas qu'on les approchent, ceux qui se roulent par terre, ceux qui nous griffent... bref c'est dangereux la rentrée pour les maitresses aussi !!!

    Posté par teresa, 07 septembre 2008 à 09:55 | | Répondre
  • Tu dois te rappeler de ta première année de maternelle, je ne vois que ça...

    Posté par heure-bleue, 07 septembre 2008 à 18:00 | | Répondre
  • Mais tu me fais peur là ! Je vais me cacher...

    Posté par Fauvette, 07 septembre 2008 à 20:33 | | Répondre
  • J'ai une légère tendance à l'exagération, il faut quand même le dire
    Mais il est vrai que nous avons été très échaudés par la première année de maternelle d'Anouk. Son instit', sous des dehors angéliques, étaient une calamité, pas du tout faite pour s'occuper de petits enfants (c'était sa première année d'enseignement).
    On ne l'a compris que très tardivement, vu qu'un enfant de 3 ans ne raconte pas vraiment ses journées.
    Quand, enfin, on en a parlé à la directrice- après avoir vainement essayé de dialoguer avec l'enseignante - celle-ci nous a dit qu'elle avait vu que l'instit' n'était vraiment pas à sa place (pour rester polie), mais qu'elle n'avait aucune autorité pour la faire partir. Elle lui avait demandé plusieurs fois, en vain. Et comme les parents ne réagissaient pas, la directrice n'avait rien pu faire ! Le poids de la culpabilité, bonjour !
    Après, heureusement, Anouk a eu de supers enseignants et je pense que cela a rattrapé le coup.
    D'où cette "légère" angoisse pour Claire. C'est quand même une sacrée loterie chaque année !

    Posté par Karmara, 08 septembre 2008 à 00:09 | | Répondre
  • ça passe

    3 jours, trois jours de CP et elle m'a jeté, triqué, foutu dehors.... devant la grille de la cour, elle m'a fait un sourire, m'a tendu la joue (LA JOUE !!!! Moi son prince, son héro, son complexe d'oedipe)en m'a dit en souriant "salut", elle c'est tournée et j'ai vu s'éloignet les semelles de ses pompes roses et le sourire idiot de PUCA sur son cartable. Elle m'aurait dit "casses toi" ça aurait pas été plus dur. Hier, je plongeais mes yeux dans les siens pour la première fois, demain elle rentre à la fac c'est sûr. Hier, elle m'a jeté ! moi, son vieux, son vioque, son boulet, son "has been", son budget psy. Dur, les copains, dur dur...

    Posté par CHRISTOPHE, 10 septembre 2008 à 23:14 | | Répondre
  • c'est dur, la rentrée pour les mamans!!! )) mais je vois que tu t'en es sortie avec brio!!!

    Posté par tarmine, 11 septembre 2008 à 08:00 | | Répondre
Nouveau commentaire